Le Royaume des Ombres
NOE SOULIER
Signe Blanc
NOE SOULIER
REMOVING
NOE SOULIER

Noé Soulier

Noé Soulier, figure montante de la chorégraphie contemporaine, explore l’étrangeté poétique des gestes de la danse et du quotidien en compagnie de Vincent Chaillet, Premier danseur de l’Opéra de Paris.

Le Royaume des Ombres

Création 2009 – recréation 2019 avec Vincent Chaillet – Première en région

Chorégraphie : Noé Soulier
Interprète : Vincent Chaillet, Premier danseur du Ballet Opéra National de Paris

Présentation

Le Royaume des Ombres est le passage le plus connu de La Bayadère, ballet mythique de Marius Petipa, mais Noé Soulier, fin connaisseur de la danse classique, a choisi de prendre l’expression au pied de la lettre. Le Royaume des Ombres est donc ce que l’on ne peut distinguer du premier coup d’œil en regardant un ballet, à savoir, les pas de liaisons, les appels, les préparations, bref, le liant indispensable qui fait de la danse autre chose qu’une succession de pas. Avec Vincent Chaillet, Premier danseur de l’Opéra de Paris qui connaît ses classiques sur le bout des pieds, Noé Soulier choisit de nous montrer l’envers du ballet, en laissant apparaître ces transitions. La dernière séquence, réunissant des extraits de ballets célèbres du XIXe siècle, est un collage détonnant, qui compose une variation classique hétérogène et extravagante.

Signe Blanc

Création 2012 – recréation 2019 – Première en région

Chorégraphie : Noé Soulier
Interprète : Vincent Chaillet, Premier danseur du Ballet de l’Opéra National de Paris

Présentation

Dans Signe Blanc, Noé Soulier s’attaque cette fois à la pantomime, ces gestes corporels qui permettent de faire avancer le récit d’un ballet. Mais, dans la version Soulier, Vincent Chaillet commence par énoncer les gestes de pantomime qu’il accomplit, puis, en se décalant, les gestes effectués corporellement entrent en conflit avec ceux qui sont énoncés oralement. Et l’écart augmente progressivement, jusqu’à former une séquence à la limite du mouvement abstrait.

 

L’interprète

Vincent Chaillet fait toute sa carrière dans le Ballet de l’Opéra de Paris. Il est promu Premier danseur en 2009. Intéressé tout particulièrement par l’écriture de pièces et de nouvelles, il monte un spectacle pour enfants mêlant chant, danse et musique. En décembre 2017, il quitte temporairement l’Opéra de Paris pour assurer la direction artistique du Festival Les Synodales dont il dirige le concours international de danse contemporaine, succédant à Bruno Bouché. Il danse également aux côtés de Marie-Agnès Gillot pour le spectacle Les Enfoirés 2018 : Musique !

Removing

Création 2015 – Première en région – Pièce pour 4 danseurs

Chorégraphie : Noé Soulier
Interprètes : Lucas Bassereau, Yumiko Funaya, Nans Pierson et Noé Soulier
Création lumières : Gilles Gentner
Régie Lumières : Victor Burel

Présentation

Enfin, les quatre danseurs de Removing explorent un catalogue de gestes et de séquences chorégraphiques qui sont aussi les nôtres, sans que nous en ayons conscience : des gestes définis par des buts pratiques comme frapper, éviter, lancer ou encore s’élancer pour sauter ou aller au sol. Sauf… que leur finalité est occultée. De ce fait, la pièce libère le mouvement dans toute sa puissance et dans toute sa charge intentionnelle…

 

Le mot de Brigitte Lefevre

C’est un plaisir de présenter lors de ce Festival des pièces qui ont mûri et ont été reconsidérées par le chorégraphe. C’est le cas de Noé Soulier, qui a repensé deux de ses créations qui traitent du vocabulaire du ballet avec Vincent Chaillet, dont j’ai toujours admiré l’élégance, la justesse et la musicalité. La démarche de Noé Soulier qui analyse, ausculte la danse classique en lui apportant de nouvelles énergies, me paraît plus qu’intéressante.

Le chorégraphe

Né à Paris en 1987, Noé Soulier a étudié au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, à l’École Nationale de Ballet du Canada, et à PARTS – Bruxelles. Il a obtenu un master en philosophie à l’Université de la Sorbonne. En 2010, il est lauréat du premier prix du concours Danse Élargie, organisé par le Théâtre de la Ville et le Musée de la Danse. Noé Soulier est artiste associé au CN D, Centre national de la danse à Pantin depuis 2014 et artiste associé au CDCN Toulouse/Occitanie pour la période 2016 – 2018. En juillet 2020, il prendra la direction du Centre national de danse contemporaine d’Angers. 

Mentions obligatoires

Le Royaume des Ombres
Production : PARTS ∙ Productions déléguée : ND Productions
Signe Blanc
Production : wpZimmer, Palais de Tokyo∙Production déléguée : ND Productions 
Removing
Production déléguée : ND Productions ∙ Coproductions : CN D, Centre national de la danse, Festival d’Automne à Paris, Maison de la danse – Lyon, TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers, Musée de la danse – Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, PACT Zollverein – Essen, Kaaitheater – Bruxelles, Tanzquartier – Vienna ∙ Et en coproduction avec : le Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi- Pyrénées, dans le cadre du réseau « [DNA] Departures and Arrivals », co nancé par le Programme Europe Créative de l’Union Européenne 

Avec le soutien de : la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide à la structuration

Samedi

30 novembre 2019

17h • Durée : 1h15
(avec entracte)
Théâtre La Licorne
de 10€ à 14€
Dès 12 ans

LES

Carnets
du festival