The Falling Stardust
Amala DIANOR

Amala dianor

The Falling Stardust

Création 2019 – Première en région – Pièce pour 9 interprètes

Chorégraphie : Amala Dianor
Interprètes : Mourad Bouayad, Lucie Dubois, Baptiste Lenoir, Charlotte Louvel, Sandra Mercky, Keyla Ramos, Yukie Spruijt, Jeanne Stuart, Elena Thomas
Scénographie : Clément Debras
Lumières : Xavier Lazarini
Musique : Awir Léon
Régie générale : Nicolas Tallec
Assistant chorégraphique : Rindra Rasoaveloson

Amala Dianor entrechoque les entrechats, le hip-hop et la danse contemporaine pour s’aventurer au-delà des esthétiques de chacune des disciplines.

Présentation

« Le fil rouge de mon travail de création repose essentiellement sur la manière de détourner une technique de danse » explique le chorégraphe Amala Dianor.
Cette fois, il vise la danse classique. The Falling Stardust, croise les appuis terriens du hip-hop et les figures aériennes des étoiles du classique, dont la rencontre produit cette fameuse « poussière d’étoile ». Le ballet et le hip-hop se sont toujours considérés avec respect, partageant un même goût du travail et de la virtuosité, ses figures obligées et son vocabulaire codifié. Mais ce qui les distingue reste ce rapport au ciel ou à la terre, c’est-à-dire à l’élévation ou, au contraire, à une horizontalité du mouvement. The Falling Stardust, réunit sept danseuses et deux danseurs, quatre danseurs hybrides et cinq danseurs classiques, issus de divers pays et autant d’écoles ou conservatoires et bien sûr de techniques diverses, pour une chorégraphie de l’excellence où chacun brille de mille feux. Ensemble, ils se lancent à l’assaut de galaxies inconnues dans l’univers chorégraphique, pour définir la danse comme un art de liberté. Son approche du mouvement flexible et savant dévoile sur scène une humanité qui s’invente et se construit.

 

Le mot de Brigitte Lefevre

J’ai découvert Amala Dianor comme interprète, avant d’apprécier son talent de chorégraphe à l’écriture déliée. Je suis toujours happée par son goût de la recherche et son inspiration issue de l’alchimie des différentes techniques de danse qui aboutissent à son expérience chorégraphique personnelle.

 

Le chorégraphe

Après un parcours de danseur hip-hop, Amala Dianor intègre en 2000 le cursus de formation de l’Ecole supérieure de danse contemporaine du Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC). Il travaille par la suite comme interprète pour des chorégraphes aux univers très différents. Au fil de ces années, Amala construit son écriture : il glisse d’une technique à une autre avec virtuosité, mais c’est la rencontre de ces mondes qui l’attire. Il fonde sa compagnie en 2012 et The Falling Stardust est sa huitième création.

Mentions obligatoires
Coproduction : Théâtre de la Ville de Paris, La Villette, POLE-SUD CDCN Strasbourg, CNDC d’Angers, CCN Nantes, Maison de la danse de Lyon, Festival Montpellier danse 19, Viadanse-CCNBFC de Belfort, scène conventionnée Scènes de pays dans les Mauges, Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l’Accueil Studio, l’Espace 1789 de Saint-Ouen, scène conventionnée pour la danse, CCM de Limoges scène conventionnée danse, L’Onde théâtre centre d’art.
Avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations, la Région Pays de la Loire, la Ville d’Angers.

La compagnie Amala Dianor est conventionnée par la Drac Pays de la Loire, soutenue par la Ville d’Angers et la Région Pays de la Loire.

Dimanche

15 décembre 2019

15h • Durée : 1h00
Théâtre Croisette
de 10€ à 22€
Dès 10 ans

LES

Carnets
du festival