DAMIEN JALET & KOHEI NAWA

Planet [wanderer]

Première en région
Création 2021

Pièce pour 8 interprètes

Chorégraphie : Damien Jalet
Scénographie : Kohei Nawa
Assistante chorégraphique : Alexandra Hoàng Gilbert
Lumières : Yukiko Yoshimoto                                                                                    Musique : Tim Hecker

Interprètes : Shawn Ahern, Kim Amankwaa, Aimilios Arapoglou, Francesco Ferrari, Vinson Fraley, Christina Guieb, Astrid Sweeney, Ema Yuasa

 

Avec des pièces fascinantes qui se suspendent longtemps dans notre mémoire, Damien Jalet est l’un des chorégraphes les plus singuliers du temps présent. 

Présentation

D’un côté la Terre, de l’autre ceux qui l’arpentent : le vagabond, l’errant, le marcheur. Le titre en dit déjà long : l’un ne va pas sans l’autre dans cet amour onirique et viscéral entre les humains et la planète à laquelle ils sont liés. Pour Damien Jalet, Planet [wanderer] marque un nouveau jalon dans sa recherche chorégraphique consistant à réactiver la connexion entre l’homme et la nature, entre le physique et la métaphysique, entre le monde visible et l’invisible. Depuis Yama (la montagne en japonais) présenté au Festival de danse de Cannes en 2017, le chorégraphe nous plonge dans d’étranges rituels pour « percer le tissu du monde afin de révéler ce qui s’y cache, cette part perdue dans l’inconnu ». Planet [wanderer] est le second volet d’un diptyque entamé avec Vessel, une collaboration exceptionnelle entre Damien Jalet et le plasticien Kohei Nawa. Cette précédente pièce nous entraînait au cœur de deux niveaux de Kojiki (les plus anciens livres japonais qui décrivent la création du monde) : Yomi (le monde souterrain) et Takama-ga-hara (la haute plaine dans les cieux), un ballet fascinant où le corps humain semblait se métamorphoser au cours d’expériences spirituelles pour se fondre avec les éléments. Planet [wanderer] se déroule sur le troisième et dernier niveau : Ashihara-no-Nakatsukuni, soit La terre centrale des roseaux, qui n’est autre que notre planète, les roseaux représentant, comme chez Blaise Pascal, les humains que nous sommes. 

Le mot de Brigitte Lefèvre : Damien Jalet était présent dès 2015 au Festival de danse de Cannes et je l’ai programmé en 2017 pour la création de Yama avec le Scottish Ballet qui a été l’un des grands succès de ce festival. Il nous revient avec sa nouvelle pièce, Planet [wanderer], qui conjugue une quête de spiritualité à ses préoccupations écologiques.

Quelques mots sur le chorégraphe :

Révélé aux côtés de Sidi Larbi Cherkaoui, le danseur et chorégraphe Damien Jalet a pris, depuis 2013, un chemin très personnel qui plonge ses racines dans la diversité culturelle, les mythologies, et une pensée cosmopolite. Il travaille avec les plus grandes compagnies internationales, dont le Ballet de l’Opéra national de Paris. Parallèlement, il collabore avec Thom Yorke (Radiohead) pour Anima, un film dansé ou avec Madonna, dont il a signé certaines chorégraphies pour sa tournée Madame X. Damien Jalet travaille régulièrement avec le metteur en scène Arthur Nauzyciel et crée, en étroite collaboration avec le danseur Aimilios Arapoglou, souvent pilier de ses créations.

Mentions obligatoires
Production : Chaillot – Théâtre national de la Danse
Coproduction : Théâtre National de Bretagne / Festspielhaus St Pölten / Tokyo Metropolitan Theatre / Rohm Theatre Kyoto / Opéra de Rouen Normandie / Sandwich

Nominé pour le Prix FEDORA – VAN CLEEF & ARPELS pour le Ballet 2020 Cofinancé par le programme Europe créative de l’Union européenne

Samedi

11 décembre 2021

20h30 Durée 1h10
Palais des Festivals - Grand Auditorium (Cannes)
de 10€ à 42€
Abonnez-vous dès 6 spectacles
Dès 13 ans
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue du spectacle

AUTOUR DU FESTIVAL

LES

Carnets
du festival