Ballroom
Arthur Perole

Cie

Arthur Perole

Ballroom

Création 2019 – Pièce pour 6 interprètes

Chorégraphie de Arthur Perole et avec les interprètes
Assistant artistique : Alexandre Da Silva
Interprètes : Julien Andujar, Séverine Bauvais, Marion Carriau, Joachim Maudet, Alexandre Da Silva, Lynda Rahal
Composition : Giani Caserotto
Lumières : Anthony Merlaud
Costumes : Camille Penager
Coach vocal : Mélanie Moussay
Regard extérieur : Philippe Lebhar
Régie générale, lumières : Nicolas Galland
Régie Son : Benoit Martin

La représentation de Ballroom sera précédée d’un court solo chorégraphié par Arthur Perole pour le Cannes Jeune Ballet Rosella Hightower.

C’est à partir d’une réflexion sur la pratique de la danse comme lieu de libération des corps qu’Arthur Perole a construit Ballroom, sa création 2019.

Présentation

Qu’y a-t-il de commun entre La Tarentelle et le Voguing ? Entre une danse traditionnelle du Sud de l’Italie et une danse performative des milieux homosexuels underground du New York des années 80 ? L’extravagance et la transe, fonctionnant comme soupape de sécurité face à la souffrance sociale ou physique, dans le cas de la Tarentelle, censée apaiser la souffrance due à la morsure d’une araignée. Arthur Perole, imprégné de ces deux sources d’inspiration, les utilise comme étincelle créatrice. Mais Ballroom est surtout une pièce à la fois politique et poétique. Politique, car la chorégraphie oblige à penser la communion, l’être ensemble et l’attention mutuelle, mais aussi l’exutoire collectif. Elle questionne la force de rassemblement du groupe, de la communauté. La pièce vise à toucher le public, lui transmettre une vibration physique, une excitation sensorielle. Dès l’ouverture des portes du Ballroom d’Arthur Perole, les six interprètes accueillent le public dans une ambiance festive, les corps se griment, se transforment… la fête se prépare.

Le mot de Brigitte Lefevre

Il me parait toujours intéressant de suivre la démarche de chorégraphes qui choisissent de faire évoluer leurs créations. C’est le cas d’Arthur Perole avec cette œuvre qui aura d’abord été une performance participative, FOOL D’HIVER, à La Conciergerie, une performance nommée FOOL au Château d’If, toutes deux dans le cadre de Monuments en mouvement, avant d’être présentée sous sa forme spectaculaire à Draguignan dans le cadre du Festival de Danse Cannes – Côte d’Azur. Très implanté dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, il créera également, lors de cette édition, un solo pour le Cannes Jeune Ballet.

Le chorégraphe

Arthur Perole intègre en 2007 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. A l’issue de cette formation, Arthur poursuit son parcours d’interprète auprès de nombreux chorégraphes. La Cie F voit le jour en 2010 à Mouans-Sartoux et s’installe en 2018 à Marseille où elle réside toujours.

Distribution
Production diffusion : Sarah Benoliel
Remerciements : Tadeo Kohan

Mentions obligatoires
Production : Compagnie F
Coproductions : Chaillot – Théâtre National de la Danse, Théâtres en Dracénie – scène conventionnée pour la danse, Le Pôle des Arts de la Scène – Friche de la Belle de Mai, Merlan scène nationale de Marseille, Réseau Traverses, Charleroi-danse, centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles, Théâtre Durance scène conventionnée d’intérêt national – Château-Arnoux-Saint-Auban, KLAP Maison pour la danse (résidence de finalisation 2019), Ballet National De Marseille, CCN2 Grenoble
Avec le soutien du Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi, Charleroi-danse centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles, L’Etang-des-Aulnes, Le Dancing de la compagnie BEAU GESTE.
Avec le mécénat du groupe de la Caisse des dépôts.

La compagnie est subventionnée par la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur (aide à la structuration), la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le département des Bouches-du-Rhône, la ville de Marseille.

Arthur Perole est artiste associé au Théâtres en Dracénie scène conventionnée dès l’enfance et pour la danse.

Mardi

10 décembre 2019

20h30 • Durée : 1h00
Théâtres en Dracénie
de 10€ à 22€
Dès 13 ans
Navettes for 1€
18h30 : Departure from Parvis Palais des Festivals (Cannes)
Return at the end of the representation

LES

Carnets
du festival