BALLET DE L’OPÉRA DE ROME - ELEONORA ABBAGNATO

BALLET DE L’OPÉRA DE ROME - ELEONORA ABBAGNATO
Soirée Roland Petit

Première française
Chorégraphies : Roland Petit
Reprises par : Luigi Bonino
Interprètes : Étoiles, Premiers Danseurs, Solistes et Corps de Danse du Teatro dell’Opera di Roma
Production : Fondazione Teatro dell’Opera di Roma
Musiques sur base enregistrée par l'Orchestre du Teatro dell’Opera di Roma
Direction musicale : David Garforth
Lumière : Jean-Michel Désiré
Durée : 1h50 avec entracte

 

L'Arlésienne 
Création 1974
Musique : Georges Bizet
Scénographie : René Allio
Costumes : Christine Laurent

Vivette : Rebecca Bianchi, Étoile du Teatro dell'Opera di Roma
Frédéri : Alessio Rezza
Corps de Ballet : Simone Agrò, Giorgia Calenda, Giovanni Castelli, Annalisa Cianci, Andrea D’Ottavio, Giuseppe Depalo, Virginia Giovanetti, Marco Marangio, Marta Marigliani, Antonella Marocchio, Cristina Mirigliano, Flavia Morgante, Emanuele Mulé, Loick Pireaux, Giovanna Pisani, Massimiliano Rizzo.

 

La Rose malade
Création 1973
Avec la participation de l'Etoile de l’Opéra National de Paris Eleonora Abbagnato et Giacomo Castellana
Musique : Gustav Mahler
Costumes : Yves Saint Laurent

 

Carmen
Création 1949
Avec la participation de l’étoile internationale Natalya Kusch
Musique : Georges Bizet
Décors et costumes : Antoni Clavé

Carmen : Natalya Kusch
Don José : Michele Satriano
Torero : Claudio Cocino
La Capo Bandita : Susanna Salvi
Il Capo bandito : Antonello Mastrangelo
Secondo Bandito : Giovanni Castelli
Corps de Ballet : Simone Agrò, Eugenia Brezzi, Giorgia Calenda, Giacomo Castellana, Annalisa Cianci, Giuseppe Depalo, Mike Derrua, Virginia Giovanetti, Sara Loro, Walter Maimone, Federica Maine, Marco Marangio, Antonella Marocchio, Marta Marigliani, Cristina Mirigliano, Emanuele Mulè, Loick Pireaux, Giovanna Pisani, Massimiliano Rizzo, Arianna Tiberi.

 

Une soirée exceptionnelle avec trois ballets mythiques de Roland Petit portés par le Ballet de l’Opéra Théâtre de Rome, dirigé par la danseuse étoile Eleonora Abbagnato.

À l’amour à la mort, tels sont les thèmes fétiches explorés par Roland Petit, chorégraphe de génie quand il s’agit de raconter des histoires qui finissent mal. Carmen est assassinée par Don José, Frédéri se jette par la fenêtre dans l’Arlésienne, les pétales fanées se détachent, frémissantes, du corps fléchi de la Rose malade tandis que l’Adagietto de Malher emporte tout d’un flot lyrique. Loin de s’adonner à un pathos quelconque, Roland Petit garde une écriture acérée et affûtée qui affole les cœurs d’un bruissement de cuisse et hypnotise les regards d’un cambré. Centré sur les couples, le chorégraphe ne néglige jamais le Corps de ballet, partie intégrante de l’intrigue. Eleonora Abbagnato, directrice de la danse du Ballet de l’Opéra Théâtre de Rome,  connaît son Roland Petit sur le bout des pointes. Elle lui doit sa première apparition sur scène à 11 ans, son entrée à l’École de danse de l’Opéra de Paris et sa nomination d’étoile dans le rôle-titre de Carmen. Avec Luigi Bonino, fidèle héritier du mythique chorégraphe, elle a su remonter ces ballets qui appartiennent à l’Histoire de la danse, avec intelligence et rigueur pour le Ballet de l’Opéra Théâtre de Rome. Pour le Festival de Danse de Cannes, cette étoile qui allie à l’élégance un sens dramatique aiguisé, interprètera la Rose malade.

 

Le mot de Brigitte Lefèvre
J’ai toujours été très attentive au travail mené par Eleonora Abbagnato. En tant que danseuse et étoile de l’Opéra de Paris, bien sûr, mais également dans ses fonctions de directrice de la Danse. Elle mène la compagnie avec une énergie et une volonté formidable et ses choix quant au répertoire sont toujours très pertinents.

Ballet du Théâtre de l’Opéra de Rome
Fondé à la fin du XIXe siècle, le Ballet du Théâtre de l’Opéra de Rome prend rapidement un essor international grâce aux  directions successives de grandes figures de la danse comme Aurell Miloss, Maïa Plissetskaïa, Pierre Lacotte, Elisabetta Terabust, Carla Fracci... Eleonora Abbagnato, Étoile de l’Opéra de Paris nommée sous la direction de Brigitte Lefèvre, prend la direction de la prestigieuse troupe en avril 2015, avec la volonté de valoriser les jeunes talents italiens, de renouveler le répertoire et d’agrandir les frontières du ballet classique.

 

1ère série : orchestre et 1er balcon
Plein : 30€ / Réduit-Groupe : 27€ /Abonné : 24€ / -26 ans : 24€ / -10 ans : 10€
2ème série : balcon
Plein : 24€ / Réduit-Groupe : 21€ / Abonné : 18€ / -26 ans : 12€ / -10 ans : 10€

 

RÉPÉTITION PUBLIQUE

 

Production : Fondazione Teatro dell’Opera di Roma
Membres fondateurs : Ministero dei beni e delle attività culturali e del turismo, Regione Lazio, Roma Capitale

Date: 
Dimanche 10 Décembre 2017
Heure: 
20:30
Lieu: 
Palais des Festivals - Grand Auditorium
Nom du spectacle: 
Soirée Roland Petit
Galerie: 
video: 

FESTIVAL DE DANSE partenaires