COLLOQUE 2017

ATELIER DE LA DANSE N°8 : "Traversées : carrières, genre, circulations"

 

Espace Mimont - 5 Rue Mimont à Cannes

  • Vendredi 8 Décembre de 13H30 à 17H30
  • Samedi 9 Décembre de 9H30 à 12h30 et de 14H à 17H
  • Dimanche 10 Décembre de 9H30 à 12h30

 

Comment une carrière artistique se construit-elle dans le secteur chorégraphique au regard des processus circulatoires et des dynamiques de genre ? Dans quelle mesure les mobilités artistiques sont-elles pensées et vécues différemment selon les sexes ? Quelle place tiennent-elles dans la construction des identités professionnelles ? Comment les circulations modifient-elles les gestes et les imaginaires du corps ?

Vous êtes invités à traverser ces questionnements avec les chercheurs et les artistes réunis pour ce colloque.

 

Vendredi 8 décembre - Espace Mimont
13h30 - Ouverture

Brigitte Lefèvre (Festival de Danse de Cannes)
Sarah Andrieu et Marina Nordera (Université Côte d’Azur, CTEL)
14h - Brigitte Lefèvre et Mathilde Monnier (CN D) en dialogue
15h - Laure Guilbert (Opéra de Paris, CMB Berlin), Danse, circulations et migration : polyphonie d’un nouveau champ de recherche
15h30 - Stéphanie Gonçalves (Université Libre de Bruxelles, FNR), Diriger le ballet du Teatro dell’Opera ? Maya Plisetskaya à Rome, une circulation Est-Ouest au prisme du genre (1984-1985)
15h50 - Louisa Roubaud (Universidade de Lisboa, INET-MD), Trajectoires postcoloniales dans la danse au Portugal
16h10 - Adeline Maxwell (Université Montpellier III, RIRRA 21), Le cas Carmen Beuchat : Un auto-exil face au patriarcat vers la découverte de l’avant-garde
16h30 - Discussion

 

Samedi 9 décembre - Espace Mimont
9h - Layla Zami (Humboldt-University Berlin, ZtG), Trajectoires Choréobiographiques. Regards féministes croisés sur les danseuses Oxana Chi et Tatjana Barbakoff, suivie d'un extrait du spectacle Durch Gärten (À Travers les Jardins) (conférence performée)

Palais des Festivals, 3e étage, entrée principale
10h30-12h30 - Atelier avec Thomas Lebrun (artiste chorégraphique), suivi d’une discussion avec le public modérée par Joëlle Vellet (Université Côté d’Azur, CTEL)

Espace Mimont
14h - Kali Argyriadis (IRD, URMIS), Réseaux transnationaux de danseurs et relocalisation des répertoires chorégraphiques
14h30 - Roberta Shapiro (CNAM, CEET / EHESS, IIAC), Vies multiples des danseurs hip-hop (1984-2014)
14h50 - Joëlle Vellet (Université Côté d’Azur, CTEL), Se déplacer et circuler entre savoirs et techniques : désir de reconnaissance et de création
15h30 - Leslie Hernandez Nova (Institut Universitaire Européen, Florence, ERC Babe), En face de toi, en face de moi : pour une archive corporelle de la mémoire culturelle péruvienne et mexicaine (conférence performée)
15h50 - Federica Fratagnoli (Université Côte d’Azur, CTEL), (De)jouer les représentations et les valeurs de la « danseuse indienne » sur la scène occidentale : le cas de « Miroir inattendu » de Jessie Veeratherapillay
16h10 - Daniela Guzman Martinez (Université Côte d’Azur, CTEL), Origine, circulation et spectacularisation de la danse Zamacueca et ses variantes : représentations du corps créole dans l’Amérique du sud postcoloniale
16h30 - Discussion

 

Dimanche 10 décembre - Espace Mimont
9h30 - Felicia McCarren (Tulane University, New Orleans), « Genres naturelles » (« natural kinds ») : Histoires naturelles et culturelles du genre en mouvement
10h - Elisa Lhortolat (Université Côte d’Azur, CTEL), Circulation, réappropriation, resignification du genre : le cas du baladi argentin
10h20 - Carolane Sanchez (Université de Franche-Comté Bourgogne, ELLIADD), Flamenco : genre et circulations
11h - Ghislaine Gau (artiste chorégraphique), Quels corps vus d’ici ? D’une parole à un mouvement (conférence performée)
11h20 - Emmanuelle Delattre (CHCSC, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yveline), Penser la circulation des danseuses et des danseurs au XIXe siècle : éléments pour une nouvelle géographie de la danse en Europe (fin XVIIIe siècle - 1850)
11h40 - Hélène Marquié (Université de Paris 8, LEGS), Stratégies, nécessités et hasards : recompositions d’un champ artistique et social. Circulations de danseuses à la fin du XIXe siècle
12h - Bruno Ligore (Université Côte d’Azur, CTEL), Femmes chorégraphes dans l’Italie napoléonienne. Sources, pistes, problématiques
12h20 - Discussion
13h - Olivier Debos et Emmanuelle Pepin (performeurs), Marche Passe et Repasse. Une composition instantanée précipitée et urgente sur la fuite en avant (performance)
13h30 - Conclusion

 

Organisé par le laboratoire de recherche CTEL
En partenariat avec l’URMIS et l’UFR LASH de l’Université Nice Sophia Antipolis, ainsi qu’avec le Centre National de la Danse (CN D) et l’association des Chercheurs en Danse.

Coordination scientifique : Sarah Andrieu et Marina Nordera

Comité scientifique :
Sarah ANDRIEU, Université Côte d’Azur, CTEL
Federica FRATAGNOLI, Université Côte d’Azur, CTEL
Laure GUILBERT, Opéra de Paris, CMB Berlin
Elisa LHORTOLAT, Université Côte d’Azur, CTEL
Bruno LIGORE, Université Côte d’Azur, CTEL
Hélène MARQUIÉ, Université Paris 8
Marina NORDERA, Université Côte d’Azur, CTEL
Camille PAILLET, Université Côte d’Azur, CTEL
Christian RINAUDO, Université Côte d’Azur, URMIS
Nadine SIEVEKING, Senior Researcher, Georg-August-Universität Göttingen

 

Entrée libre sur inscriptions

 

 

LES ATELIERS DE LA DANSE DEPUIS 2005

AUTOUR DU FESTIVAL

FESTIVAL DE DANSE partenaires